Voler de nuit de Calogero ma reprise de la semaine !

Publié le par Paul

#volerdenuit #calogero #cover #chansonfrançaise #reprise #acoustique

VOLER DE NUIT de CALOGERO   ! N’oubliez pas de mettre un pouce bleu si vous avez aimé et de vous abonner à ma chaîne ! à très vite pour de nouvelles vidéos !

Abonnez - vous à ma chaine afin de ne pas rater les prochaines vidéos ! https://goo.gl/D88N8x 


▶︎Mon Soudcloud : https://soundcloud.com/sansimon 
▶︎Site : http://www.paulsansimon.com 
▶︎ Facebook : https://www.facebook.com/paulsansimon 
▶︎ Twitter : https://twitter.com/paulsansimon/ 
▶︎ Instagram : https://instagram.com/paulsansimon/ 
▶︎ Youtube :http://urlz.fr/38fq 
▶︎ Abonne-toi : http://urlz.fr/4Vci
▶︎ Mail : paulsansimon@gmail.com
https://youtu.be/9T-jUctSIKQ

Paroles Calogero Voler de nuit : 

Je transporte des lettres, des rêves dans les étoiles 
Je suis facteur du ciel pour l’aéropostale 
Je regarde le monde depuis mon appareil 
C’est beau comme vu d’ici on a tous l’air pareil 
Je rêve dans mon ciel solitaire 
Qu’on soit tous un peu solidaire 

Voler de nuit comme St Exupéry 
Voir le monde d’en haut sans le prendre de haut 
Voler de nuit, voir ce qui nous unis 
Sonner l’écho que nous sommes tous égaux 

Vu d’en haut ces frontières, ces lignes qui nous écartent 
Ne sont que des dessins, des traits sur la carte 
Derrière chaque maison, des gens rêvent, des gens s’aiment 
C’est beau vu d’avion qu’on a l’air tous les mêmes 
Je pense à ça dans mon ciel si vide 
En bas éclatent des guerres civiles 

Voler de nuit comme St Exupéry 
Voir le monde d’en haut sans le prendre de haut 
Voler de nuit, voir ce qui nous unis 
Sonner l’écho que les hommes sont égaux 

Si je suis descendu, je ne regretterai rien 
J’étais fait pour planter des fleurs dans un jardin 
Certain soir il me semble entendre dans le cockpit 
Comme une voix d’enfant entre les parasites 
Un enfant qui dit s’il vous plait… Monsieur, dessine-moi la terre 

Voler de nuit comme St Exupéry 
Voir le monde d’en haut sans le prendre de haut 
Voler de nuit, voir ce qui nous unis 
Rêver dans l’ombre le réveil du monde

Commenter cet article